Créer sa boîte : Voici les astuces essentielles à connaitre !

 

« Je crée ma boîte », vous rêvez de prononcer cette phrase à vos proches, mais vous appréhendez en raison de l’ampleur du travail à fournir.

Depuis plusieurs années, l’Etat français incite les personnes à se lancer dans des carrières d’entrepreneurs. On tente de pousser l’homme ou la femme à monter sa boîte. Ce phénomène s’est accentué avec la création du statut de l’auto-entrepreneur.

Désormais, on privilégie l’initiative entrepreneuriale en facilitant l’accès. La création d’entreprise a pour principal avantage de faire baisser le taux de chômage.

 

des conseils pour créer sa boîteCréer sa boîte, c’est avant tout, avoir le goût de l’indépendance, de l’autonomie et de sa volonté de se lancer dans le commerce. La création de boîte se passe souvent dans le cadre d’une cession d’une activité appartenant à un entrepreneur ou dans la volonté de développer une idée porteuse. Créer ou reprendre une entreprise n’est pas une mince affaire il faut faire un travail au préalable afin d’anticiper les risques potentiels que vous allez rencontrer et réfléchir à quel type d’entreprise et modèle d’activité (business model) vous souhaitez mettre en place.

Avant de lancer sa boîte, il est nécessaire de se poser les bonnes questions. Il est inutile de démarrer l’aventure de l’entrepreneuriat sans avoir d’idée. Il faut avoir en tête un projet de création, trouver une idée particulière et mettre toutes les chances de votre côté.

LIRE AUSSI : Comment trouver des clients en auto entrepreneur ?

Les bonnes questions à se poser au moment de monter sa boîte

Si vous deviez créer une entreprise aujourd’hui, dans quel secteur le feriez-vous ?” “Où le feriez-vous ?” et “Pourquoi ?”

Créer une boîte nécessite une étude du marché afin de juger de la pertinence du projet et des concurrents sur le marché. En effet, la création d’entreprise ne se fait pas du jour au lendemain.

  • Choisir un secteur d’avenir

Il est très important pour la pérennité de votre entreprise d’ouvrir sa boîte dans un domaine qui offre des belles perspectives d’évolution. Qu’est-ce qu’un secteur d’avenir ? c’est un secteur qui est porteur, qui tend à se développer et qui prend en compte les changements environnementaux, politiques et tous ceux qui ont un impact sur l’économie d’un pays et à l’international si vous avez pour but de vous étendre. Réaliser un PESTEL vous permet d’anticiper cela et d’appréhender les aspects Politique, Économique, Social, Technologique, Environnemental et Législatif. 

Lorsque vous avez une idée, faites des recherches pour vous informer sur ces aspects et vous verrez par vous-même si votre idée est une idée d’avenir ou si elle tend à s’éteindre progressivement.

  • Choisir le lieu d’implantation de votre entreprise

Ce choix est également important si vous entendez conquérir les marchés étrangers. Dans ce cas, il faut privilégier une implantation en dehors du territoire français.

  • Vérifier l’originalité

Fréquemment, vous pensez avoir la paternité d’un nouveau projet, mais en approfondissant vos recherches, vous vous apercevez que votre idée est déjà exploitée. Dans un premier temps, vous devez prendre soin d’étudier le mode de fonctionnement de votre concurrent. Puis, vous devez analyser l’opportunité de lancer votre projet. Il vous faut trouver une idée innovante ou un service qui apporte quelque chose de plus que ce qui se fait déjà sur le marché. C’est ce qui va vous permettre de vous différencier et de surpasser vos concurrents. L’offre et la demande sont les 2 choses essentielles que vous devez prendre en compte avant de vous lancer: soit votre offre doit répondre à un besoin ou une demande de la part des clients, soit vous devez la créer et innover, développer un concept, une idée ou un service qui change le quotidien des personnes que vous souhaitez atteindre et qui deviendront plus tard vos clients.

  • Vérifier la faisabilité de votre projet

Il est important de savoir si votre projet permettra de vous faire gagner de l’argent. Certains business ne sont pas viables car il est très difficile de se procurer une source de revenus suffisante pour couvrir les charges. C’est pourquoi vous devez créer un prévisionnel de vente qui vous permettra d’avoir une vue sur vos futures ventes et qui vous servira d’objectif à atteindre. Grâce à cela vous aurez une visibilité sur les plans d’action que vous devez mettre en place afin d’atteindre vos objectifs (ex: le mois prochain je dois vendre 20 t-shirts supplémentaires je dois donc contacter 30 clients supplémentaires au cas où). C’est à vous de voir comment gérer cela mais vous aurez au moins prédéfinie une ligne directrice à suivre pour votre futur.

Monter sa propre boîte : les erreurs à ne pas commettre

  • Ne tergiversez pas !

Il ne faut pas trop tarder avant de monter sa propre boîte. Une fois que vous avez une idée et que vous vous êtes renseigné sur la faisabilité de ce projet, lancez-vous !

  • S’associer avec n’importe qui

Certains entrepreneurs s’entourent de mauvaises personnes au début de leur nouvelle activité. Il faut bien choisir ses hommes ou ses femmes de confiance.

  • S’attaquer un marché inadapté

Ne tentez pas de concurrencer un mastodonte ou un géant lorsque vous débutez. Par ailleurs, il n’est pas judicieux de sous-estimer ses capacités en s’attaquant à des concurrents.

  • De fixer le mauvais prix

Certaines entreprises ont tendance à fixer des prix très élevés pour leur prestation ou pour leur produit. La fixation de prix élevé a pour conséquence de vous écarter du marché au profit d’autres concurrents.

D’autres entrepreneurs ont tendance à fixer des prix bas afin de remporter des marchés ou de conclure des ventes. L’inconvénient c’est que vous risquez de mettre en danger l’équilibre financier de votre entreprise en raison d’une faible rentabilité. Ainsi, il préférable de pratiquer des prix corrects et surtout de ne pas vous brader. Il est important que vos clients prennent conscience de la valeur de votre travail ou de vos produits.

  • Parler à tout le monde de votre projet

Très souvent, on constate que des personnes mal intentionnées volent le concept appartenant à d’autres personnes. Des personnes hésitent avant de se lancer, et discutent avec beaucoup d’interlocuteurs pour expliquer leur projet. Malheureusement, ces individus n’hésitent pas à reprendre à leur profit les idées de certains entrepreneurs.

  • Ne pas trouver le bon rythme

Dans un milieu concurrentiel, la rapidité fait la différence par rapport aux autres entreprises.

  • Rester enfermé dans son bureau

Créer sa boîte nécessite de se faire connaitre. Pour cela, vous devez rencontrer du monde et vous constituer un réseau.

  • Faire trop sophistiqué

Il est inutile de mettre au point un produit ou un service trop compliqué. Des créateurs d’entreprises désirent lancer sur le marché un produit ou un service qui est inadapté en raison de sa lourdeur.

  • Ne pas sous-estimer l’ampleur du travail

Cela arrive fréquemment qu’une personne abandonne son projet d’ouvrir sa propre boîte  en cours de route car elle n’a pas apprécié l’ampleur du travail. Réfléchissez au travail à fournir au moment de vous lancer. Il serait dommage d’abandonner votre projet en cours de route.

Créer sa petite entreprise : le rêve est à portée de main

Les deux premières étapes pour monter une boîte

La première étape consiste à la réalisation des démarches administratives pour créer sa boîte. Il s’agit de choisir votre statut juridique approprié à votre situation. Pour cela, je vous invite à lire les articles  « créer son entreprise » ou « statut juridique ».

La seconde étape consiste à monter un dossier financier. Il convient d’établir un business plan pour déterminer votre besoin en fonds de roulement. L’établissement de ce document est très important car il permettra de fixer votre budget pour certaines dépenses. Il convient d’être attentif aux capitaux investis par vos soins au début de votre aventure.  Vous serez en mesure de trouver des locaux pour installer vos bureaux et acheter du matériel en fonction de votre budget.

Comment monter son entreprise sans argent

Cette question revient souvent au moment de créer une boîte. Il n’existe pas de solutions magiques pour créer son entreprise sans apport. Nécessairement, il vous faudra de l’argent pour procéder au règlement de certaines dépenses. Vous pouvez faire appel à des investisseurs pour injecter des fonds dans votre entreprise. Cependant, il faudra au préalablement présenter un business plan très réaliste avec des réelles perspectives commerciales concernant votre projet.

Certaines entreprises mettent la clé sous la porte faute de trouver des moyens financiers pour poursuivre leur activité. C’est pourquoi, il est déconseillé de créer son entreprise sans argent.

Démarchez vos premiers clients  

Au moment de la création de votre entreprise, les dépenses vont s’accumuler. Il convient de préparer une stratégie pour trouver des clients. Le fait d’avoir une bonne idée et un concept révolutionnaire est insuffisant pour créer une entreprise. Il est important de développer ce point pour garantir la rentabilité à votre business.

Il existe plus de techniques qui favorisent le développement de votre clientèle. L’augmentation du trafic sur le site internet, commencer un blog, la prospection commerciale, le développement des réseaux sociaux, augmenter sa notoriété, les ventes promotionnelles, échanger les fichiers clients, le mailing, le bouche-à-oreille, la prospection téléphonique.

Rachid ELMAM

Avocat au barreau de Paris

contact@elmam.fr

Alexandre Cormont

Alexandre Cormont

Entrepreneur international à succès, mentor business, life coach et coach en développement personnel qui vous accompagne à créer et développer un business rentable et durable.

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Une équipe d'experts dédiée à faire croitre votre entreprise grâce à des solutions innovantes.

> En savoir plus

Les 10 piliers pour entreprendre avec succès

Les Deux Stratégies Pour Obtenir Un Maximum De Prospects Gratuits et Développer Sa Communauté YouTube

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez